Le Palmarès de la 9e édition !

Le Festival s’est terminé en beauté hier soir avec la remise des prix qui a salué un cinéma engagé et un bilan de fréquentation très satisfaisant.

Le palmarès 2017 : un cinéma expérimental, créatif et poétique
Les 12 membres du Jury Jeunes et Professionnels ont souligné la qualité des films diffusés et l’ouverture sur le monde du Festival, la richesse des regards croisés entre cinéastes et gens de mer. Marie Groud, présidente du Jury Jeunes , s’est félicitée de l’enthousiasme, de la curiosité et de l’engagement des membres de son jury. Les récompenses ont distingué en particulier cette année un cinéma expérimental, créatif et poétique. Les films primés sont :

Prix du Festival Catégorie long-métrage
Des Lois et des Hommes de L. Jourdain
Prix du Jury Jeunes catégorie long-métrage
Nueva Venecia, de E. Mazza de Luca
Prix du Jury Professionnels et Prix du Jury Jeunes Catégorie Court-métrage
Sale Temps pour le chalut de D. Morvan et E. Le Guillermic
Prix Chandrika Charma : Floating Life de P. Haobam
Mention spéciale du Jury Jeunes : Nocturnum Delirium de D.Redmon et de D.Styuck
Mention spéciale du Jury Professionnels : Dans leurs yeux de S.Vermersch

Bilan de fréquentation
Une fréquentation encore en hausse pour cette neuvième édition avec près de 2 500 personnes sur la semaine du Festival, en Pays de Lorient et à la Salle Ricoeur, Lycée Dupuy de Lôme.
Larmor-Plage, Ploemeur, Riantec, Vannes ont été de belles escales, confirmant l’implantation du Festival et la demande croissante du public, soucieux de s’informer, de forger son opinion sur des thèmes d’actualité.

Les Temps forts : Ce sont les passerelles entre les réalisateurs et le jeune public qui auront certainement marqué le plus cette neuvième édition. Un grand moment d’émotion partagé entre réalisateurs, élèves et public lors de la remise des Prix du Collégiens au film de JF Pahun « Les Oubliés de St Paul » par les élèves de la 3e B du Collège Henri Wallon de Lanester. « Pour moi, c’est l’un des plus beaux prix » a déclaré Jean-François Pahun.

Sans oublier la participation active d’Isabelle Moeglin et de son régénérant documentaire « Aral, la Renaissance » dans les classes de lycées.

Les échanges autour des hommes et la mer de cette neuvième édition auront également
marqué les esprits, notamment après la projection de « Des lois et des hommes » de Loïc Jourdain, primé par le Jury Professionnels « Prix du Festival ». Un parcours citoyen, filmé pendant 8 ans, par un réalisateur tenace et engagé, qui a suscité des échanges passionnés. « Dans leurs yeux » de Séverine Vermersch a permis à des marins de témoigner de leur sentiment de liberté en mer, de leurs souvenirs, de leurs nostalgie… Et tant d’autres.

Le festival Pêcheurs du Monde fêtera ses 10 ans l’année prochaine. A noter dans les agendas.