2018, 10e anniversaire du Festival International de Films Pêcheurs du Monde du 19 au 25 mars

En attendant cet événement, Le Festival Pêcheurs du Monde vous vous invite à de nouvelles projections

Fête de l’Huma, 25 novembre, Parc des expositions, Lanester
Projection du film PERSISTING DREAMS de Côme Ldésert
Toni le pêcheur témoigne de son malaise devant les arrivées de migrants. D’où viennent-ils ? Pourquoi ?
Programmation complète : http://fetehumabretagne.fr/

Nautic Festival, du 2 au 10 décembre 2017, Paris expo -Porte de Versailles, Paris
Pour la première année, le Nautic créé une salle de cinéma (hall 1) et propose une programmation de courts et moyens métrages sur l’univers nautique pendant les 9 jours du Salon. Le Festival de Films Pêcheurs du Monde participe à cette programmation et vous invite en particulier sur la journée du 9 décembre, pour découvrir ou redécouvrir des films des éditions précédentes.

Au programme :
SALE TEMPS POUR LE CHALUT de David Morvan et Erwan Le Guillermic (26′)
Le Pax dei, chalutier de Boulogne-sur-Mer, pêche au chalut au Pas de Calais. Le trafic y est le plus important au monde. Les réalisateurs embarqués veulent comprendre la vie des marins et les enjeux entre rentabilité économique et réglementation qui protège la ressource.

WAWATA TOPU, LES SIRENES DU TIMOR LESTE de David Palazon et Enrique Alonso (32′)
Les Wawata Topu sont des femmes plongeuses qui pratiquent depuis 4 générations, la pêche sous marine dans les eaux du village d’Adara, situé dans l’île d’Atauro (Timor Oriental).En s’efforçant de gagner leur vie par cette activité, elles apportent une contribution essentielle à l’économie des ménages et à la communauté de pêcheurs du village.

LES BALEINES DE BEQUIA de Véronique Veber (22′)
Bequia est une île située au cœur des Grenadines dans les Caraïbes qui possède une tradition séculaire forte : la pratique de la chasse à la baleine au harpon. Mais aujourd’hui cette tradition divise ses habitants. D’un côté, ceux qui malgré les règles de pêche de plus en plus restrictives continuent à la pratiquer et de l’autre, ceux qui prônent le respect de l’espèce.

PUNTA ABREOJOS, UNE COMMUNAUTÉ EXEMPLAIRE de Stéphanie Brabant (26′)
Dans le village de Punta Abreojos, en basse Californie, les pêcheurs affrontent tous les risques de la mer pour ramener des langoustes et des ormeaux.  Grâce à la création d’une coopérative en 1948 qui a obtenu un certificat international de pêche durable, leurs produits sont écoulés en Asie où les cours ne cessent de grimper.. Aujourd’hui les 144 pêcheurs font vivre près de 1000 habitants en harmonie sociale et écologique.

Retrouvez toutes les informations sur le Nautic 2018

Le Festival est bien dans son territoire et entend changer le regard sur les pêcheurs qui non seulement contribuent à l’alimentation des populations mais sont des sentinelles qui alertent sur les problèmes des océans. Les pêcheurs contribuent également à faire vivre bien des entreprises tant en amont qu’en aval : construction navale, équipementier, conserverie, traitement du poisson, transports, restauration…

L’Actualité du Festival

APPEL A FILMS
Le Festival de film Pêcheurs du Monde part à la recherche des films qui viendront alimenter cette prochaine édition et lance donc un appel à tous les réalisateurs, producteurs, diffuseurs désireux de faire partager leurs images sur ce thème.
Pour inscrire un film, merci de remplir le formulaire d’inscription 2018 et d’envoyer une copie de votre film (DVD ou lien de visionnage)