12e édition - du 22 au 29 mars 2020

Rencontres

Accueil / Le Festival / Rencontres

De nombreux intervenants du Cinéma (réalisateurs, réalisatrices, cadreurs, assitants, etc…) et de la Mer (marin-pêcheurs, scientifiques, navigateurs…) sont présents pour rencontrer et échanger le public.

(MER) Seront présents  : Pierre Mollo, Ludovic Bertin, France Pinczon du Sel, Islam Sayeeful, Françoise Dahringer, Marie-Christine Monfort, Gérald Hussenot, Pierre Gueguen, Nathalie Beauvais…

(CINEMA) Seront présents : Thomas Grand, Sébastien Daycard-Heid er Bertrand Dévé, Frédéric Brunnquell, Céline Pernet, Mathilde Jounot, Carlos Portella Nunez, Marion Jhöaner

Frédéric Brunnquell, auteur, réalisateur 


Frédéric Brunnquell est l’auteur réalisateur d’une vingtaine de documentaires diffusés sur les grandes chaînes françaises (France2, France3, France5, Arte, Canal+).
Certains de ses films ont été primés dans de nombreux festivals et diffusés dans plus de 20 pays dans le monde. Il a travaillé comme producteur de 2008 à 2011 cher 2P2L et à L’AMIP productions. Il a aussi dans les années 90 été grand reporter et réalisé plus de soixante-dix de reportages pour les chaînes françaises.
Il est l’auteur de 5 livres.
Ses terrains de prédilection sont les documentaires de sociétés et d’histoire politique et sociale.

Projections :

  • « L’odyssée des forçats de la mer » (France-2018-90’),
    Mardi 26 mars, 20h, Ploemeur, Océanis (Lien vers la fiche film)
  • « Hommes des Tempêtes » (France -2018-54’)
    Vendredi 29 mars, 14h, Salle Ricœur dans le cadre de la remise du Prix des collégiens (Collège Anita Conti, Lorient) – (Lien vers la fiche film)

Sébastien Daycard-Heid


Sébastien Daycard-Heid est documentariste/reporter indépendant. Diplômé de l’école de journalisme de Strasbourg (CUEJ), il travaille sur le vivre ensemble, la cohésion sociale et l’égalité des chances, des questions qu’il explore dans Sarcellopolis, diffusé sur Mediapart, Libération, France Culture et France Télévisions.
A l’international, il couvre aussi pour Géo l’embauche d’intérimaires pour travailler sur les bases américaines d’Irak et d’Afghanistan. Et des sujets sur le monde minier diffusés en sur ARTE, France5.fr ou dans les magazines Le Monde et Marie-Claire.
Son travail a fait l’objet de nombreuses distinctions : le prix Louise Weiss du journalisme européen, le prix Crédit coopératif du meilleur reportage en économie sociale et solidaire ou encore le prix Visa pour l’image-RFI-France24.
« La Vague à l’âme », son dernier documentaire co-réalisé avec Bertrand Dévé, est consacré aux pêcheurs sénégalais, à Lorient et à Joal-Fadiouth, au sud de Dakar.

Projection :

Mathilde Jounot, réalisatrice


Réalisatrice, productrice mais aussi journaliste et écrivain, Mathilde Jounot a travaillé de nombreuses années pour le petit écran. À travers ses derniers films, elle s’est faite la porte-parole des pêcheurs pour défendre le bien commun qu’est la mer. Son film Océan, « la voix des invisibles », diffusé en avant-première au Festival 2016, a contribué à une prise de conscience sur le rôle ambiguë de certaines ONG face à la mainmise des groupes financiers sur les océans et à leur privatisation.

 Projection :

  • « Océans 2, la voix des invisibles » (France-2018-52’), Vendredi 29 mars, 20h30, Salle Ricœur (Lien vers la fiche film)

Céline PERNET, assistante de réalisation


Céline Pernet est une ethnologue et réalisatrice basée à Neuchâtel. Elle étudie d’abord le journalisme et l’ethnologie en licence avant de faire un Master en Anthropologie sociale et culturelle. Elle fait ses études en Suisse à l’Université de Neuchâtel et au Canada à l’Université Laval de Québec. Lors de son parcours universitaire, elle effectue un terrain de recherche au Chili pendant 7 mois en 2010 sur la thématique de la crise dans le secteur de la pêche artisanale et réalise le portrait d’un pêcheur professionnel à Neuchâtel (comme un indien 2010). Avant de rejoindre l’association Climage en tant qu’assistante de réalisation et production, elle travaille pendant 2 ans à Caritas avec de jeunes adolescents en rupture sociale. Depuis 2013, elle collabore activement aux différents projets produits par l’association Climage en tant qu’assistante de réalisation ou monteuse. Depuis mars 2015, elle est membre active de l’AREC Association recherche, ethnologie et cinéma à Neuchâtel.

Projection :

Carlos Portella Nunes, réalisateur


Diplômé en arts et médias à la Griffith University, en Australie, Carlos Portella se passionne pour le surf et la réalisation de films. Il a produit des documentaires et des vidéos institutionnelles au Brésil, en Australie, en Indonésie, en France et aux États-Unis.
En 2007, il a réalisé et écrit Descobrindo a Barra Sul, une série de documentaires diffusés par la plus grande chaîne de télévision du Brésil, Rede Globo.
Depuis 2010, il voyage dans le monde entier pour le projet indépendant Working For Barrels, dont le premier film était “Bundjalung, A Surfing Paradise”, sorti en 2014 et projeté dans plusieurs festivals de films du monde entier. Son travail le plus récent est Le mulet et La vague. Sorti en septembre 2015, il est toujours en tournée. Il a déjà remporté deux prix.
Carlos écrit également des articles sur des sites Web et des magazines, notamment Waves.com.br, camérasurf.com.br, Hardcore, espiritosurfe.com.br, Jornal Drop, son propre site Web umasviagens.com, entre autres.

Projection :