Rencontres

LA RENCONTRE LE POISSON FAIT SON CINEMA
La rencontre entre les professionnels et les consommateurs

Co-organisée par l’Espace des sciences/Maison de
la Mer, le collectif Pêches et Développement et l’Université Bretagne Sud.

mercredi 15 mars 2017, 17h30 à 19h30

Université Bretagne Sud
Le Paquebot Amphi Cheval marin
4, rue Jean Zay à Lorient

Ne mangerons-nous demain que du poisson d’élevage ?

Projection d’un extrait du documentaire réalisé par Wilfried Huismann et Arno Schuman (Allemagne 2010) / Salmonopoly

Table ronde
animée par des étudiants en L3

Le poisson d’élevage, les enjeux, les problématiques. Peut-il répondre à la demande ?

  • Permettra-t-il de sauver la biodiversité en arrêtant la pêche ?
  • Quelle est sa place dans la consommation française ?
  • Ne contribue-t-il pas à vider la mer de ses ressources ?

Les personnes invitées:

  • Denis Bailly, maître de conférences en économie développera son analyse sur la dimension économique de l’élevage et de la consommation des produits aquatiques
  • Franck Bardet, responsable Filière à la Biocoop, expliquera la démarche d’expertise, le développement et les choix d’approvisionnement en produits de la mer sauvages et d’élevages.
  • Moussa Mbengue, secrétaire général de l’Association pour le Développement de la Pêche Artisanale au Sénégal exposera les enjeux d’un développement durable de la pêche et de l’aquaculture en Afrique de l’Ouest
  • Débat avec le public autour des questions traitées lors de la table ronde
  • Dégustation de poissons et produits de la mer préparés par des professionnels valorisant la qualité, la traçabilité  et l’identification de leurs produits.

LES RENCONTRES
PUBLIC / RÉALISATEURS (Liste au 15 février)

Ils seront présents à l’issue des projections pour échanger avec le public.

Pendant les Escales


Mardi 14 mars, Vannes
Mathilde Jounot, réalisatrice de « Océans, la voix des invisibles »
Réalisatrice, productrice mais aussi journaliste et écrivain, Mathilde Jounot a travaillé de nombreuses années pour le petit écran. Son dernier documentaire « Océans, la Voix des Invisibles » dénonce la privatisation des océans et a été présenté en avant-première en 2016 au Festival Pêcheurs du Monde. Il rencontre depuis un franc succès auprès des publics, dans plusieurs pays.

Mardi 14 mars, Ploemeur
Hervé Drezen, réalisateur « Sur le rebord du monde »
Issu d’une famille de pêcheurs, Hervé Drezen a d’abord travaillé 10 ans à Paris, comme dessinateur industriel. Puis la découverte du cinéma l’a fait bifurquer. Pendant 2 ans, il s’est formé seul en voyageant puis a suivi une formation professionnelle aux Ateliers du Varan. Sur le rebord du monde est son premier film documentaire, sur son pays natal : Penmarc’h et St Guénolé.

Mercredi 15 mars, Cinéville de Lorient
Emilie Maj, productrice « Criminel »
C’est par le film « Chamane » de Bartabas qu’Emilie Maj tombe amoureuse de la Sibérie.
Anthropologue, spécialiste de la culture iakoute, Emilie Maj a mené de nombreuses missions sur le terrain pour l’Institut Paul-Emile Victor, le Scott Polar Research Institute de Cambridge ou bien l’Université de Tallin (Estonie). Passionnée également de vulgarisation, elle a créé sa maison d’éditions Borealia pour diffuser livres, musiques et films d’auteurs nordiques.

Pendant le Festival,
Salle Ricoeur, Lycée Dupuy de Lôme


Jeudi 16 mars
Isabelle Moeglin, réalisatrice « Aral, la renaissance »
Grand reporter à l’émission Thalassa depuis vingt-six ans, Isabelle Moeglin a consacré sa carrière à la mer. De « Aral, la mer assassinée » tournée en 1992 à « Aral, la renaissance » réalisée en 2016, Isabelle Moeglin nous apporte une belle note optimisme sur l’avenir des océans et des hommes.

Jeudi 16 mars
Gaëlle Lefeuvre, réalisatrice « Miss Philippines »
Conseillère d’Education Populaire et de Jeunesse, Gaëlle Lefeuvre est passionnée par la mer et les îles. Formée à la réalisation de documentaires aux Ateliers du Varan (Ajaccio), elle a mis sa formation au service de sa passion. Son premier documentaire « Pêcheuse » a été sélectionné lors des précédentes éditions du festival Pêcheurs du Monde. Elle revient pour l’édition 2017 avec « Miss Philippines ».

Vendredi 17 mars
Alain-Michel Blanc, réalisateur « Mémoire de brume »
Un grand monsieur du cinéma français. Originaire de St-Malo, Alain-Michel blanc commence sa carrière comme assistant réalisateur en 1975. Devenu réalisateur, il tourne des téléfilms, des séries télévisées comme Louis la Brocante. En 2002, sa rencontre avec Radu Mihaileanu est décisive. Il se consacre dès lors à l’écriture de scénarios: Va, vis et deviens (César meilleur scénario original 2006), Le concert (2009), La source des Femmes (2011). Depuis 2013, il travaille avec Mohamed Hamidi (La Vache – 2016)

Vendredi 17 mars
Loïc Jourdain, réalisateur « Des lois et des hommes »
Formé à la section cinéma du lycée Jean-Marie-Le Bris de Douarnenez, Loïc Jourdain a réalisé plus d’une cinquantaine de documentaires. Parti en Irlande il y a dix ans pour réaliser un film, il n’en est jamais revenu. Son dernier documentaire « Les lois et les hommes » (ancien titre « Des Marées dans la vie des hommes ») est le fruit d’un long travail de 5 ans de tournages. Il est aujourd’hui primé dans de nombreux festivals.

Samedi 18 mars
Sévérine Vermersch , réalisatrice « Dans leurs yeux »
Séverine Vermersch est scénariste et réalisatrice. Il y a dix ans, elle quittait Paris pour retrouver sa terre d’adoption, la Bretagne, qui est aussi sa terre de cinéma, comme elle le fut pour Jean Epstein, un de ses ‘’modèles’’. Son désir de cinéma s’est épanoui au contact d’un territoire et d’habitants. ‘’Dans leurs yeux’’ sont les yeux sont de ces marins qui lui ont confié leurs images tournées en mer pour créer un émouvant long-métrage documentaire.

Dimanche 19 mars
Jean-Pascal Bublex, réalisateur « Corexit, le remède maudit »
Reporter caméraman, réalisateur de documentaires, Jean-Pierre Bublex s’est toujours intéressé aux grands événements qui secouent la planète : le sorts des migrants, l’élection de Nelson Mandela, la guerre en Irak, le génocide au Rwanda… Il en a réalisé de nombreux documentaires pour les chaînes de télé européennes (France Télévision, télévisions suisse, allemande). Des expériences qui ont forgé son caractère, sa sensibilité et qui l’inspirent aujourd’hui dans ses choix de réalisation.