Jurys Professionnels et Jeunes

Accueil / Edition Festival / Jurys Professionnels et Jeunes

LES JURYS


La force du festival est de réunir gens du cinéma et gens de mer, de provoquer les regards croisés. Et d’offrir la possibilité aux jeunes de donner leur avis.

LE JURY PROFESSIONNEL


3 professionnels du cinéma / 3 professionnels de la mer:

  • Yolande Josèphe, réalisatrice, présidente du jury
  • Maylen Villaverde, journaliste, réalisatrice
  • Philippe Favrelière, rédacteur «Regard sur la Pêche et l’Aquaculture»
  • Yassine Skandrani, président de l’ADTEPA (Association Tunisienne pour le Développement de la Pêche Artisanale)
  • Didier Desbois, marin-pêcheur
  • Nedjma Berder, chef opérateur, directeur de la photographie

LE JURY JEUNES


1 présidente professionnelle, 6 jeunes :

  • Adeline Boit, ethnologue, documentariste, Présidente du jury
  • Membres du Jury Jeunes en cours de sélection

BIOGRAPHIES DES JURYS

Y. Josèphe 1

Yolande Josèphe, présidente du jury pro

D’abord professeur de Lettres Classiques, Yolande Josèphe bifurque vers la réalisation de documentaires, après un an de formation au Centre audiovisuel de l’ENS de St Cloud. Très sensible aux réalités sociales et humaines qu’elle rencontre sur le terrain, mais aussi aux « belles histoires», aux autres cultures… elle a réalisé de nombreux documentaires en France, au Maroc, au Sénégal et au Bénin.

« La mer à l’envers » est son premier film.

M. Villaverde

Maylen Villaverde, jury

Maylen Villaverde est journaliste rédactrice à France Télévisions et travaille aussi bien sur l‘actualité régionale en Bretagne que sur les différents magazines de la chaîne : «Littoral le magazine des gens de mer», «Enquête de région», «HD l’Heure du Débat». Elle est aussi réalisatrice de documentaires. Elle a notamment réalisé « L’huître d’Anosy, une Odyssée malgache » un film de 52’ sur l’aventure d’un mytiliculteur de l’île de Groix parti monter un chantier ostréicole à Fort Dauphin dans le sud-est de l’île rouge.

P. Favreliere

Philippe Favrelière, jury

En 1982, Philippe Favrelière se forme aux cultures marines à l’Ecole Maritime et Aquacole de La Rochelle. Il y accompagne des professionnels de la mer dans leur installation à la pêche et en conchyliculture partout en France. Rapidement, l’appel du large le gagne. Pendant près de 30 ans, il parcourt les mers du globe, de port en port, de communauté littorale en communauté de pêcheurs… En 2008, il pose son sac à terre. Aujourd’hui, il fait voyager des centaines d’internautes à travers son site «Regard sur la Pêche et l’Aquaculture», en collaboration avec Collectif Pêche et Développement de Lorient pour la promotion d’un développement solidaire et durable de la pêche et de l’aquaculture.

D. Desbois

Didier Desbois, jury

Après des études d’halieutiques, Didier Desbois a travaillé deux ans dans une organisation de producteurs de moules sur filière dans la région de Sète. Puis il est devenu mytiliculteur sur bouchot en baie de St Brieuc jusqu’en 2017.
Matelot pendant 5 saisons sur des chalutiers-coquilliers en hiver, il a aujourd’hui son propre bateau à bord duquel il pratique la petite pêche côtière (arts dormants)

Photo-skandrani-yassine

Yassine Skandrani, jury

Suite à des études à l’Institut National Agronomique de Tunis, en Production et Ecosystèmes aquatiques, Yassine Skandrani est devenu enseignant- chercheur en techniques et engins de pêche. Très impliqué dans le domaine de la pêche artisanale, il a fondé l’Association Tunisienne pour le Développement de la Pêche Artisanale (ATDEPA), dont il est aujourd’hui le président. Yassine Skandrani est également élu au comité de coordination du Forum mondial des pêcheurs et travailleurs de la pêche WFF (2013/2020).

Adeline Boit(2)

Adeline Boit, présidente du jury jeunes

Ethnologue de formation, Adeline Boit s’est dirigée vers le travail social pour lutter contre les discriminations. Après 10 ans d’expériences, elle a décidé de se former au cinéma documentaire. Afin de partager ce puissant outil d’expression avec ceux qu’on entend le moins, elle réalise des ateliers de création vidéo avec l’association J’ai Vu Un Documentaire.

photo N. Berder copie

Nedjma Berder

Enfant de la mer, Nedjma Berder a quitté tôt les bancs de l’école pour une autre école de la vie : le bateau. Embarqué dans l’extraordinaire aventure du dundee « Fleur de Lampaul », il enchaîne les expéditions sur les mers du monde, découvre les reportages papiers ou télévisuels. Il apprend à ouvrir les yeux… et découvre une passion pour ce que provoque l’image. Quand les films sont assez habiles pour rendre compte de la réalité. Chef opérateur, directeur de la photographie, il a travaillé pour de nombreux documentaires, courts et longs métrages, et des reportages télés. Dernière actualité, il vient de publier, avec Marie Hascoët, un magnifique ouvrage de photos – témoignages « Pêcheurs d’Iroise » aux Editions Ouest-France.