Depuis les années 2000, des ONG accusent les pêcheurs bretons de surpêche et de massacre des dauphins. Mais braquent-elles les projecteurs au bon endroit ? Les menaces qui pèsent sur les océans sont de natures multiples et elles ne cessent de croître : dérèglement climatique, invasion des plastiques, pollutions terrestres… Auxquelles s’ajoute l’appétit croissant des multinationales qui en convoitent les richesses.
Catherine Le Gall, membre du jury professionnel de cette édition du Festival de films Pêcheurs du monde, a mené l’enquête. Des constats édifiants à découvrir dans son dernier livre, L’imposture océanique- Le pillage « écologique » des océans par les multinationales.

Cette rencontre sera animée par le journaliste, Charles Josse

Rendez-vous :

  • Librairie À la ligne, Lorient
  • Mercredi 23 mars, 19h