4 ème édition du Festival de Films Pêcheurs du Monde

A partir de la Bretagne qui a offert de nombreux films d’hier et d’aujourd’hui sur ses pêcheurs, les 35 films en projection du Festival 2012 ont raconté des histoires au quotidien, celles de familles et de sociétés maritimes bouleversées par la mondialisation et la modernisation. Trois films ont été récompensés parmi les 14 présentés en compétition.

Les trois films primés sont des films documentaires qui racontent une histoire, ils sont tournés par des réalisateurs qui ont travaillé seuls ou avec une équipe restreinte et ont nécessité des tournages sur une longue durée. Les réalisateurs s’intègrent profondément dans la vie des familles et des communautés et participent au moment les plus intimes de la vie familiale.

Volontairement la sélection présentait également des films optimistes, des histoires de résistance de pêcheurs, de succès contre la piraterie, contre le bétonnage des côtes et l’effondrement des marchés. Tous ces films livrent aussi un message d’espérance avec des pêcheurs qui prennent en main leur destin et se défendent contre la destruction de leurs modes de vie et encouragent une gestion responsable des ressources.

Le Jury des professionnels présidé par Nicole Le Garrec a souligné la qualité remarquable de la sélection soumise à son appréciation.

Trois films, trois situations désespérantes décrivant la mort de communautés de pêcheurs qui ont totalement perdu la maîtrise de leur destin et sont dépossédées de leurs savoirs et de leur culture. En primant ces films les jurys ont conforté le choix des organisateurs de valoriser des réalisations de grande qualité cinématographique qui permettent ainsi au grand public de saisir les réalités humaines de la pêche. Ces réalités posent des questions universelles sur nos rapports à la nature, l’identité des peuples et la destruction des cultures.