Edition 2021

LE FESTIVAL DE FILMS PÊCHEURS DU MONDE SE RÉINVENTE EN 2021

 

Sans horizon dégagé pour un festival en présentiel en mars, l’équipe se mobilise pour que la 13e édition existe. De mars à septembre, le festival proposera régulièrement des rendez-vous en présentiel et distanciel. 
Plus que jamais, il est important de revitaliser la vie culturelle. Par ses nouvelles actions, le Festival continuera à nourrir la réflexion sur les océans, sur les liens de l’homme à la Nature et à défendre un point de vue différent sur la pêche dans le monde.

Les trois temps forts du nouvel itinéraire bis du Festival :

·       En présentiel, en Mars/Avril, les passerelles jeunes : Le festival maintient ses actions culturelles en milieu scolaire pour sensibiliser au monde de la pêche et apprendre à décrypter les images. Au programme, rencontres et projections dans les collèges, lycées et universités.

·       En distanciel, du 22 mars au 5 avril : la « Sélection officielle» des films 2021 sera proposée sur la plate-forme KuB, le web média breton : compétition de films, Prix du Public, interviews des réalisateurs … seront au programme.
En ligne à partir du 22 mars >>  KuB, KulturBretagne

·       En présentiel, du 20 au 26 septembre, à Lorient et pays de Lorient : parce qu’un festival est aussi un temps de rencontres et d’échanges, un lieu de naissances de projets, cet itinéraire bis se clôturera en septembre par les Reflets de la 13e édition : escales en pays de Lorient, projections de films lauréats, rencontres avec les réalisateurs …

 

Pêcher et sauver les océans au cœur des projections et des débats.
Ouvert autant sur le local que sur les ailleurs, le Festival interroge sur l’avenir des océans et des pêcheurs, sur les défis du XXIe siècle à relever et propose de changer de perspectives à travers une sélection internationale de 40 films, dont 33 longs-métrages, de 20 nationalités : Bretagne Iran, Emirats Arabes Unis, Irlande, Allemagne …

La pêche et la pollution, l’accaparement des mers et la protection des ressources, le Brexit, la place des femmes dans la pêche sont les fils directeurs, brûlants d’actualités, de cette Sélection officielle 2021. Pour chaque thématique abordé, le Festival propose des cheminements par la projection de plusieurs documentaires, des rencontres ou interviews en ligne de réalisateurs.

Le Festival c’est aussi le partage d’un patrimoine cinématographique. Celui de deux monstres sacrés du cinéma, Visconti et Orson Welles, mais aussi celui des pêcheurs bretons avec « Septembre 1930 : thoniers dans la tempête » de Alain Pichon.

Edition 2021

LE FESTIVAL DE FILMS PÊCHEURS DU MONDE SE RÉINVENTE EN 2021

 

Sans horizon dégagé pour un festival en présentiel en mars, l’équipe se mobilise pour que la 13e édition existe. De mars à septembre, le festival proposera régulièrement des rendez-vous en présentiel et distanciel. 
Plus que jamais, il est important de revitaliser la vie culturelle. Par ses nouvelles actions, le Festival continuera à nourrir la réflexion sur les océans, sur les liens de l’homme à la Nature et à défendre un point de vue différent sur la pêche dans le monde.

Les trois temps forts du nouvel itinéraire bis du Festival :

·       En présentiel, en Mars/Avril, les passerelles jeunes : Le festival maintient ses actions culturelles en milieu scolaire pour sensibiliser au monde de la pêche et apprendre à décrypter les images. Au programme, rencontres et projections dans les collèges, lycées et universités.

·       En distanciel, du 22 mars au 5 avril : la « Sélection officielle» des films 2021 sera proposée sur la plate-forme KuB, le web média breton : compétition de films, Prix du Public, interviews des réalisateurs … seront au programme.
En ligne à partir du 22 mars >>  KuB, KulturBretagne

·       En présentiel, du 20 au 26 septembre, à Lorient et pays de Lorient : parce qu’un festival est aussi un temps de rencontres et d’échanges, un lieu de naissances de projets, cet itinéraire bis se clôturera en septembre par les Reflets de la 13e édition : escales en pays de Lorient, projections de films lauréats, rencontres avec les réalisateurs …

 

Pêcher et sauver les océans au cœur des projections et des débats.
Ouvert autant sur le local que sur les ailleurs, le Festival interroge sur l’avenir des océans et des pêcheurs, sur les défis du XXIe siècle à relever et propose de changer de perspectives à travers une sélection internationale de 40 films, dont 33 longs-métrages, de 20 nationalités : Bretagne Iran, Emirats Arabes Unis, Irlande, Allemagne …

La pêche et la pollution, l’accaparement des mers et la protection des ressources, le Brexit, la place des femmes dans la pêche sont les fils directeurs, brûlants d’actualités, de cette Sélection officielle 2021. Pour chaque thématique abordé, le Festival propose des cheminements par la projection de plusieurs documentaires, des rencontres ou interviews en ligne de réalisateurs.

Le Festival c’est aussi le partage d’un patrimoine cinématographique. Celui de deux monstres sacrés du cinéma, Visconti et Orson Welles, mais aussi celui des pêcheurs bretons avec « Septembre 1930 : thoniers dans la tempête » de Alain Pichon.