RENCONTRE AVEC LES ÉQUIPES DES FILMS

Réalisateurs et professionnels de la mer sont présents à l’issue des projections pour présenter, discuter, échanger et débattre avec le public.

LUNDI 23 MARS

Christophe Hoyet, réalisateur
Cinéaste basé à Lorient, Christophe Hoyet est passionné d’histoire et de mer, s’attachant d’abord à filmer le local. Avec le Collectif Pêche et Développement, il co-produit et réalise une série sur les travailleurs de la mer.

  • Film sélectionné : « A bord du Cassiopée»
  • Projections : Mardi 26 mars, 20h > Ploemeur, Océanis & Dimanche 29 mars,  séance 14h, Salle Ricœur

MARDI 24 MARS

Mathilde Jounot, réalisatrice
Réalisatrice, productrice mais aussi journaliste et écrivain, Mathilde Jounot a travaillé de nombreuses années pour le petit écran. À travers ses derniers films, elle s’est faite la porte-parole des pêcheurs pour défendre le bien commun qu’est la mer. Son film Océan, « la voix des invisibles », diffusé en avant-première au Festival 2016, a contribué à une prise de conscience sur le rôle ambiguë de certaines ONG face à la mainmise des groupes financiers sur les océans et à leur privatisation.

  • Film sélectionné : « Océans 2, la voix des invisibles »
  • Projections : Mardi 24 mars, 20h, UBS Vannes

Gaëlle Lefeuvre, réalisatrice
Conseillère d’Education Populaire et de Jeunesse, Gaëlle Lefeuvre est passionnée par la mer et les îles. Formée à la réalisation de documentaires aux Ateliers du Varan (Ajaccio), elle a mis sa formation au service de sa passion. Ses documentaires ont souvent été sélectionnés lors des précédentes éditions.

  • Film sélectionné :« Tant qu’il y aura la mer »
  • Projections : Mardi 24 mars, 20h, Plœmeur

JEUDI 26 MARS

Christian Roche, réalisateur
Originaire de St Guenolé, Christian Roche est réalisateur et chef opérateur pour la télévision (TF1, France 3, Ushuaïa Tv, Planète Thalassa)., avec 15 ans d’expérience au service de projets documentaires, magazines et corporate.

Erwan Quemeneur, chargé de mission, Comité départemental des pêches du Finistère
Martial Laurans, chercheur Ifremer Brest

  • Film sélectionné : « Langouste rouge : histoire d’un sauvetage» (AVANT-PREMIERE)
  • Projection : Jeudi 26 mars, 20h30 , Salle Ricœur

VENDREDI 27 MARS

Michel Le Meur, réalisateur
Michel le Meur est né à Audierne (Finistère) en 1983. Libraire pendant dix ans, Michel Le Meur préfère la nuit, la littérature et la musique, voyageant d’expérience politique en création électroacoustique. De retour dans la ville de son enfance, ce film est pour lui aussi un retour à la mer.

  • Film sélectionné : «Démailler»
  • Projection : vendredi 27 mars, séance de 9h , Salle Ricœur

Dans le cadre de la remise du Prix des collégiens (Collège Anita Conti, Lorient)

Clément Foutrel, réalisateur
Né à Dieppe voici 23 ans, Clément Foutrel est étudiant à Sciences Po Paris, photographe, vidéaste, violoniste, voyageur… «Mains saléees, folies douces» est son premier documentaire.

  • Film sélectionné : «Mains salées, folies douces» (PREMIER FILM)
  • Projection : vendredi 27 mars, séance de 16h , Salle Ricœur

Kira Jääskelïnen, réalisatrice
Documentariste et exploratrice finlandaise, Kira Jääskeläinen a suivi des études cinématographiques à l’université de Copenhague et à l’Université d’État russe de la cinématographie à Moscou. Très vite passionnée par la Sibérie, elle en fait son sujet de thèse de maîtrise et réalise ensuite son premier film «Tagikaks – Once Were Hunters», sur deux frères chasseurs de baleines en Sibérie.

  • Film sélectionné : «Northern Travelogues»
  • Projection : vendredi 27 mars, séance de 20h30 , Salle Ricœur

SAMEDI 28 MARS

Marie-Christine Montfort, co-fondatrice et président Women in Seafood Industry
Contributrices essentielles de l’industrie des produits de la mer, les femmes restent bien souvent invisibles. L’Organisation Internationale des Femmes dans l’Industrie des Produits Aquatiques (WSI pour Women in the Seafood Industry) a choisi de les mettre en avant en lançant pour la seconde année consécutive ce concours de vidéos.

  • Film sélectionné : «Lauréats du concours»
  • Projection : Samedi 28 mars, séance 10 h, salle Ricœur

Noam Pinchas, producteur de «A Fish Tale»
«A Fish Tale» est un documentaire isréalien réalisé en 2019 : Johnny vit en Israël, mais rêve de revenir avec des techniques modernes de pisciculture en Afrique. Sa femme est déterminée à créer le meilleur avenir possible pour leurs enfants. À l’expiration de leurs visas, des tensions entre les deux se font jour. Ce premier film est un portrait documentaire émouvant, tiré de dix ans d’images intimes. Soulignant le profond fossé entre l’Afrique et l’Occident, le film met en contraste les récits masculins et féminins.

  • Film sélectionné :«A Fish Tale»
  • Projection : Samedi 28 mars, séance 20h30, salle Ricœur

DIMANCHE 29 MARS

Emmanuelle Bertin, écrivaine
Fille et femme de marins pêcheurs du Pays de Lorient, Emmanuelle Bertin a toujours baigné dans l’univers de la mer et des bateaux. Après des études en Histoire de l’Art, son parcours la conduit à écrire de nombreux ouvrages sur l’histoire de l’activité maritime locale.

  • Film sélectionné :« Dans les bras d’un matelot»
  • Projection : Dimanche 29 mars, séance 14h, salle Ricœur

Christophe Hoyet, réalisateur
Cinéaste basé à Lorient, Christophe Hoye est passionné d’histoire et de mer, s’attachant d’abord à filmer le local. Avec le Collectif Pêche et Développement, il co-produit et réalise une série sur les travailleurs de la mer.

  • Film sélectionné :« A bord du Cassiopée»
  • Projection : Dimanche 29 mars, séance 14h, Salle Ricœur

Yannick Charles, réalisateur et journaliste
En 1992, Yannick Charles rejoint l’équipe de Georges Pernoud au sein du magazine « Thalassa », où il poursuivra sa carrière en tant que grand reporter. Il est nommé rédacteur en chef adjoint en 2001.

  • Film sélectionné :« En Haute mer »
  • Projection : Dimanche 29 mars, séance de 14 h, Salle Ricœur

 

Rencontre avec Lena Westlund de la F.A.O.
Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture



Annulé


 

Vendredi 27 mars, salle Ricœur, séance de 14h

Projections de deux courts-métrages de la F.A.O. pour présenter le programme sur l’élaboration des Directives volontaires de la pêche artisanale

Directives volontaires de la pêche artisanale : égalité et équité des genres (7’)
Cette courte vidéo d’animation met en valeur la sensibilisation et la discussion sur l’égalité des sexes dans les pêcheries artisanales. L’un des objectifs des Directives d’application volontaire visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l’éradication de la pauvreté (Directives sur la pêche artisanale) est de questionner les lois, politiques, coutumes et pratiques discriminatoires en matière de genre et de modifier les arrangements institutionnels pour faciliter l’équité entre les sexes dans le secteur de la pêche artisanale.

Garantir une pêche durable à petite échelle (4’)
Cette vidéo animée a pour objectif de susciter une prise de conscience et une discussion sur les principaux problèmes rencontrés par les communautés de petits pêcheurs. Elle utilise des animations pour présenter les moyens d’identifier et de résoudre les problèmes, et introduit les Directives sur la pêche artisanale en tant qu’outil pour trouver des solutions.

La projection sera suivie d’un échange avec Lena Westlund
Lena Westlund possède une vaste expérience de la pêche et de la coopération au développement. Elle travaille depuis de nombreuses années avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) sur la pêche artisanale. Elle a participé à l’élaboration des Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l’éradication de la pauvreté (Directives PA) et prend désormais en charge leur mise en œuvre. Mme Westlund vit actuellement à Stockholm, en Suède, d’où elle continue de travailler en tant que consultante de la FAO.

L’Organisation des Nations Unis pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) est l’agence spécialisée des Nations Unies qui mène les efforts internationaux vers l’élimination de la faim. Leur objectif est d’atteindre la sécurité alimentaire pour tous et d’assurer un accès régulier et suffisant à une nourriture de bonne qualité permettant à tous, de mener une vie saine et active. Avec plus de 194 pays membres, la FAO travaille dans plus de 130 pays à travers le monde.
« Nous croyons que nous avons tous un rôle à jouer dans l’éradication de la faim »

http://www.fao.org