L’essor de l’industrie des pêches thonières se sont traduit par une pression croissante dans les eaux de Papouasie Nouvelle-Guinée. Depuis les années cinquante, la capture mondiale de thon est passée de 400.000 tonnes à 4.000.000 de tonnes. Le coût humain est lourd, affectant maintenant, avec la globalisation, les derniers refuges sur Terre. Dans « le pays de l’imprévu », au nord-est de la Papouasie Nouvelle-Guinée, ce film suit la lutte de tribus indigènes pour préserver leur mode de vie ancestral. Beaucoup sont sans espoir, d’autres luttent pour survivre face à leur gouvernement corrompu. Ils voient leurs terres livrées à l’installation de complexes multinationaux visant à faire de la région, au travers d’un accord de libre-échange avec la CEE, le centre mondial du thon. On peut alors se demander si ce type de développement apporte prospérité ou pauvreté ?

Projections programmées :

nc

Réalisateur/trice

Olivier Pollet

Genre

nc

Producteur

Fourth World Films

Informations

Prix du Jury au Festival International du Film Documentaire Océanien 2013